Spécialiste des emballages / calages en cellulose moulée

Matière première

Notre matériau écologique: la cellulose moulée

Collecte de journaux et magazines auprès  des associations localesLa cellulose est faite d’eau et de fibres de papier. Pour la récupération de papier, Ecofeutre a développé un circuit de collecte de proximité et rachète du papier auprès d’œuvres de bien faisances (maladie orpheline, aménagement des écoles, CCFD, secours populaire…) ou encore de communautés de communes, d’écoles…

La cellulose est le constituant principal des parois des végétaux. Il s’agit donc d’une fibre entièrement naturelle, que l’on retrouve dans le bois et dans la plupart des végétaux.
De nombreuses matières premières peuvent en conséquent être utilisées pour être moulées : bois, coton, papier, paille, lin, chanvre, bagasse de canne à sucre, paille de riz…

C’est la nature de la fibre qui donne au papier ou autres produits fabriqués trois caractères majeurs :

  • Les propriétés mécaniques de résistance : traction, déchirure, éclatement, pliage, flexion avec la rigidité statique et dynamique, abrasion, compression…
  • Les propriétés optiques : blancheur, opacité, brillance…
  • Les propriétés de texture : grammage, main, porosité, perméabilité à l’eau et à d’autres liquides…

Informations sur quelques un de ces végétaux :

Bois Coton Lin Chanvre
Utilisé pour fabriquer plus de 95% du papier dans le monde. Utilisation des résineux pour du papier solide et des feuillus pour du papier épais. Les poils courts des graines de cotonniers sont utilisés pour fabriquer de la pâte de coton. Cette pâte apporte au papier une forte résistance, une bonne qualité et une certaine douceur au toucher. Les fibres courtes de cette plante donnent un papier de bonne qualité. C’est une plante très riche en cellulose qui a servi à la fabrication des plus anciens papiers de notre histoire.

En France, le circuit de collecte et de recyclage du papier est très bien organisé. En effet, en 2009, 4,998 millions de tonnes de papiers/cartons récupérés ont repris le chemin du cycle papetier. Pour participer à ce tournant écologique, Ecofeutre a choisi d’utiliser pour la fabrication de ses emballages, des papiers de récupération comme matière première : journaux, magazines, papiers de bureau…

Chez Ecofeutre, seuls des additifs entièrement biodégradables sont utilisés dans la production afin d’obtenir des propriétés mécaniques, physiques ou d’aspect spéciales. Ainsi, une colle naturelle est ajoutée pour donner de la tenue aux fibres. Cela permet d’utiliser d’avantage de fibres recyclées (et donc courtes) dans les emballages.
D’autres additifs peuvent donner des propriétés spécifiques : étanchéité, résistance à la flamme, couleur… mais gardent les propriétés de biodégradabilité en tout état de cause.

Résultant du recyclage des journaux ou d’autres papiers, la cellulose peut aussi être utilisée pour ses propriétés isolantes.